keyboard_arrow_right
Déontologie

Résultats

Résultats

Publicité et réclame01/01/1977 Code de document: a026014
Publicité

La publicité médicale est de plus en plus pratiquée par certains médecins, que ce soit à la télévision, à la radio, dans des quotidiens, des périodiques ou même par voie de dépliants comme en utilisent les supermarchés ...

Quelle est la position actuelle de l'Ordre à ce sujet ?

Le Conseil national a envoyé la note suivante aux présidents des conseils provinciaux :

L'article 16 du Code de déontologie médicale permet au médecin de participer à des émissions radiodiffusées et télévisées, mais uniquement sous certaines conditions, clairement énoncées à l'article 16 :

"Les médecins peuvent participer à une campagne sanitaire, à des émissions radiodiffusées ou télévisées destinées à l'éducation du public et donner des conférences à condition d'observer les règles de discrétion, de dignité, de tact et de prudence propres à la profession médicale, de conserver en règle générale l'anonymat, de ne faire aucune publicité en faveur de leur activité privée, ou de celle d'une institution déterminée.

Le médecin informera le Conseil provincial dont il relève de sa participation à une émission radiodiffusée ou télévisée."

Le Conseil national de l'Ordre des médecins souhaite commenter cet article en insistant sur la nécessité pour le médecin interviewé de ne pas donner l'impression qu'il soit le seul à être en mesure de pratiquer une méthode particulière de diagnostic ou de traitement. Les médecins qui collaborent à une émission doivent veiller à ce que le public soit informé de façon claire et complète.

Le Conseil national estime également que les conseils provinciaux doivent intervenir de leur propre chef en vue de lutter contre toute forme de publicité personnelle.

Ceci vaut également pour la presse écrite.

Les Conseils provinciaux sont priés d'informer les médecins du contenu de cette circulaire dans leurs communications.