Code de déontologie médicale

Chapitre 2: Professionnalisme

print
05/07/2019
Article 6

Le médecin est conscient des limites de ses connaissances et de ses possibilités.

Si l'intérêt du patient le justifie, le médecin sollicite l'avis de confrères ou d'autres professionnels des soins de santé. Le cas échéant, il propose au patient de l'adresser à un autre praticien qualifié.

Le médecin prend en charge un nombre de patients tel qu'il soit en mesure d'assurer à chacun d'entre eux des soins attentifs, consciencieux, respectueux de la personne humaine et conformes à l'état actuel des connaissances scientifiques.

1. Généralités

1.1. Limites des connaissances et possibilités

Le médecin sollicite, si nécessaire, l'avis de confrères ou d'autres professionnels des soins de santé pour des questions spécifiques.

Tout praticien a le devoir d'adresser son patient à un autre prestataire de soins compétent lorsque le problème de santé excède son propre domaine de compétence. Il l'indique dans le dossier patient.

L'approche pluridisciplinaire ou interdisciplinaire des soins de santé contribue à une pratique de qualité pour le patient. Dans une équipe pluridisciplinaire, chaque acteur est complémentaire et responsable. Le médecin doit être conscient des limites de ses connaissances et possibilités.

1.2. Accepter les patients

Le médecin a la responsabilité de dispenser une médecine de qualité à chacun de ses patients. Il n'est pas déontologiquement acceptable qu'un médecin ne puisse garantir la qualité individuelle des soins par la prise en charge d'un nombre excessif de patients. Pour cette raison, il peut refuser de prendre en charge de nouveaux patients. Les patients doivent être convenablement informés du refus d'accueil de nouveaux patients et des possibilités de réorientation (cf. art. 32 CDM 2018).

2. Avis du Conseil national

3. Dispositions légales

4. Informations - Documentations - Liens

5. Mots-clés

compétences du médecin – consultation – limitation de la patientèle – relation de confiance médecin – patient – second opinion – soins pluridisciplinaires

Versions précédentes